Clarification pour mes amis bloggeurs

Mon dernier livre, « l’Etat est mort, Vive l’état! » n’est pas intitulé  »Défense et illustration du libéralisme »

Je cherche à montrer dans mon dernier ouvrage que la France est en train de pénétrer à toute allure dans une crise liée à un endettement excessif de l’Etat qui trouve son origine dans les dépenses incontrôlées de ce même état
Je cherche aussi à montrer que l’Etat français a été mis en coupe réglée par une cléricature qui le gère à son profit exclusif et au détriment des autres français
Rien de libéral la dedans. 
Juste un constat.
Je crois d’ailleurs utiliser le mot libéral une seule fois dans mon ouvrage et c’est dans la conclusion…
Je cherchais à accomplir deux choses en écrivant ce livre
  •  dialoguer avec mes lecteurs sur ce sujet (le piège de la dette et comment s’en sortir) qui me semble beaucoup plus important que n’importe quelle controverse philosophique
  •  informer les citoyens français de ce qui les attend pour qu’ils puissent agir chacun à leur niveau
Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le libéralisme, sans être gênés par les scories de la pensée unique et dominante imposée aux intelligences françaises par la cléricature dont j’ai déjà parlé, rien de tel que de se plonger dans la lecture des grands anciens dont les écrits n’ont pas pris une ride.  
Encore une fois et pour ceux que ce débat intéresse le libéralisme n’est rien d’autre que la réflexion des lumières appliquée à l’économie. 
Etre contre le libéralisme, c’est donc être contre les lumières, ce qui n’a rien d’étonnant quand on est socialiste et  donc étatiste, les deux doctrines étant incompatibles. Les gens au pouvoir en France sont les ennemis naturels des lumières qu’ils prétendent pourtant défendre. 
C’est purement et simplement de la captation d’héritage 
Voici donc la liste des grands livres que chaque honnête homme devrait avoir lu et qui ont eu une profonde influence sur ma façon de penser.
  •  Les 4 Evangiles:
  • Tocqueville: La démocratie en Amérique
  • Frederic Bastiat; les harmonies économiques
  • Bertrand de Jouvenel; Du Pouvoir
  • Armold Toynbee; L’Histoire
  • Karl Popper La société ouverte
  • Hayek: La route de la servitude
  • Hazzlitt: l’économie en une leçon (de loin la meilleure vulgarisation sur l’économie)
  • Von Mises: L’Agir Humain
  • Milton Friedman; La liberté de choisir
  • JF Revel: La tentation totalitaire
  • Rene Girard: Des choses cachées depuis la fondation du Monde
  • Le livre noir du communisme (collectif)
A l’exception de celui de Von Mises et de Girard, tous ces livres sont très facilement accessibles a un lecteur qui s’intéresse a ces questions.
Bonne lecture pour les courageux.
En ce qui concerne mes propres écrits, celui que je préfère , et de loin , c’est  » Un libéral nomme Jésus »
Pour ceux qui n’ont pas encore découvert ces livres, ils ont bien de la chance (Je ne parle pas des miens, bien entendu).
 
Ils vont d’un seul coup rencontrer de nouveaux amis qui expliquent parfaitement ce qu’ils ont toujours su.
 
Bon week-end.
Charles Gave
Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article, publié dans Billets d'humeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Clarification pour mes amis bloggeurs

  1. DOURTE dit :

    Pour ma part Mr GAVE, c’est votre livre « Libéral mais non coupable » qui m’a fait découvrir un aperçu de l’économie.
    Depuis, j’ai rapidement lu ce merveilleux livre de Milton Friedman, j’ai également lu vos autres livres et surtout, cette impression de mieux comprendre ce qu’intuitivement je pensais, s’est imposée à moi.
    Il y a peu, je me suis inscrit en cours du soir pour préparer un master en sciences économique et je me suis découvert une nouvelle passion.
    Grand merci pour votre partage de vos connaissances et votre pédagogie qui rend les si abordables. La découverte de vos livres a été une révélation pour moi….encore mille bravo…
    Je vais donc avec plaisir entamer ces lectures conseillées.

  2. The0austrian dit :

    Petites précisions pour ceux qui veulent lire ces ouvrages en français, il me semble que l’ouvrage d’Hayek s’intitule en français « la route de la servitude » celui de Mises « l’action humaine ». Et pour « free to choose » Rose et également auteur (on l’oublie à chaque fois la pauvre). Un conseil pour les anglophones, vaut mieux lire Hayek en anglais, les traductions française sont souvent mauvaises et l’anglais est plus intuitif.

  3. merci pour ces précisions 🙂

Les commentaires sont fermés.