Le dollar,l’euro et l’or: Fable financière du jour

 

Beaucoup de mes amis que je croise en France et en Europe ces derniers temps, me demandent inlassablement.

« Mais pourquoi l’Euro est-il si fort? » Avec son corollaire « Comment peux-tu annoncer la faillite de l’Euro alors que cette monnaie est vaillante »?

Il est vrai que cet aspect du monde financier peut en désarçonner plus d’un ainsi, je pensais refaire un bref  aperçu de ce qu’est la monnaie. Petit rappel donc ce qu’est une monnaie.

Une monnaie, déjà, a 3 fonctions :

  • Instrument d’échanges (pour éviter le troc)
  • Etalon de valeur (dénominateur commun)
  • Réserve de Valeur ( cf: les noisettes que l’on met de coté pour les temps difficiles).

Or, ces derniers temps,la banque centrale aux USA, et le gouvernement de ce même pays ont cru pouvoir régler les problèmes liés à un excès d’endettement  des contribuables américains en influant directement sur le dollar.

La solution pour eux-et pour Keynes- est de faire BAISSER la valeur de la monnaie pour rendre ces remboursements soit disant plus faciles. En termes simples, ils se sont donc attaqués à la fonction « réserve de valeur » de la monnaie (Cf: les noisettes). L’instrument pour arriver à ce résultat est qu’ ils maintiennent des taux réels (déduction faite de l’inflation) NEGATIFS.

En pratique, cela veut dire que mon rentier voit son capital fondre avec le temps, ajusté pour l’inflation. C’est ce que Keynes appelait l’euthanasie du rentier.

De ce fait, les rentiers du monde entier cherchent désespérément des placements alternatifs pour protéger leur capital du type oeuvres d’art, immobilier, monnaies étrangères  (franc suisse),or…

La panique est mesurable: l’or à un coût marginal d’extraction d’environ $ 600 par once et le prix est de $1300/once. Ce qui veut dire que la « survaleur » de l’or est d’environ $700/once. Les marches votent contre l’administration Obama à hauteur de plus de 100% du coût marginal. Nos avons donc sans doute une prime similaire dans le pétrole, dans l’art, dans l’immobilier, dans les métaux etc..

L’Economie est un tout et plus que jamais l’on peut suivre ce grand principe des vases communicants.

Le même scénario s’était produit avec Jimmy Carter, Obama en est, à mon sens, le digne successeur.

Quand Volcker à partir de 1979 a repris en main le dollar, l’or en 5 ans est alors passé de $800 a $200, le pétrole de 30 à 8, l’immobilier à Paris s’est écroulé avec le Franc à l’époque etc…

Pour les Etats-Unis et le dollar, tout va dépendre désormais du vote du 4 novembre prochain: si les Démocrates font un bon score , vendez le dollar, achetez l’or.

S’ils se font ratatiner (ce que je crois) les tea party feront le travail de Volcker appliqué en 2010 et on peut s’attendre à une reprise en main du dollar Américain et c’est là, qu’il faudra en acheter. L’or chutera comme en 1079, quant à l’Euro…. Vous m’aurez compris.

C.G

 C.G

Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article a été publié dans Billets d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le dollar,l’euro et l’or: Fable financière du jour

  1. ratel dit :

    bonjour.si Obama limite la casse on peut dire alors que l’or,l’immobilier continueront de monter alors que les actions et le dollar resteront faibles ?merci

  2. Yann dit :

    Peut-on envisager une corrélation entre les cours actions et le cours du dollar ? Autrement dit envisagez-vous une progression des cours actions et une reprise du dollar en simultané ?
    Voyez-vous également la fin du carry trade en euro ?

  3. Pour l’instant, je ne vois pas de carry trade sur l’euro, sauf peut être de l’euro vers la couronne Suédoise ou le FS, mais il s’agit là de petits montants.
    Le vrai carry trade est sur le dollar US: tout le monde emprunte du dollar et achète un peu n’importe quoi avec, or, matières premières, art moderne, immobilier, actions un peu partout, tant les autorités aux USA semblent penser que faire baisser le dollar résoudra tous les problèmes et le crient haut et fort, ce qui est profondément irresponsable.
    De ce fait, chaque fois que le dollar baisse, tout le reste monte, (corrélation de -1) ce qui me semble idiot et me fait penser que ce sont des ordinateurs qui créent tous ces mouvements.
    Les grandes baisses récentes ont toutes été la conséquence d’ordinateurs devenus fous
    Si, comme je le pense, les Démocrates ramassent la raclée du siècle le 2 Novembre et perdent la chambre des représentants et le Senat, les marches vont comprendre que les gauchistes au pouvoir aux USA ont perdu toute influence, et le dollar risque de remonter sec vers sa vraie valeur (aux alentours d’1.15 contre l’euro).
    Dans ce cas, baisseront le plus des choses comme l’or, les matières première ou l’or dans la mesure ou les actions elles ne sont pas chères et vont bénéficier du nouveau climat politique a Washington
    Le 3 Novembre au matin, il va falloir penser vite et bien, et être préparé.

    Amicalement,

Les commentaires sont fermés.