Charles Gave sur LCI le 14 Octobre

La France a deux ans avant de devenir la Grèce….
Vodpod videos no longer available.

Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article a été publié dans Interventions video. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Charles Gave sur LCI le 14 Octobre

  1. Stefan dit :

    Bonsoir,

    Je pense que la majorité des Francais, habitués depuis 35 ans à avoir une deficit chaque annéé et voyant que « tout continue » comme d’habitude, ne croient plus « au loup ». Or il est certain qu’ils se trompent, le mur se rapproche.

    Serait il possible à partir de l’etat des lieux de la dette nette (+ les retraites non provisionnées ) , soit en gros 3000 ou 4000 Mds d’€ et puisque nous allons connaitre le budget previsionnel de 2011 ( suffit d’y rajouter au moins -1% de croissance aux previsions des conteurs d’histoires de Bercy ) , de montrer dans un tableau excel que vers 2012/2013, cela ne passe plus mecaniquement ? comme une preuve mathematique irrefutable ?

    Sinon le successeur de Mr Sarkozy, à l’été 2012, si Sarkozy n’a fait que du cache misere d’ici là, peut il, avec l’inertie de tels phenomenes financiers, faire quelque chose ou cela est irremedialement trop tard ?

    Cdlt
    Stefan

  2. Cher Monsieur

    Il ya deux sortes de dettes
    Les premieres sont celles que vous avez encouru aupres de tiers en leur empruntant de l’argent. Celles la doivent etre remboursees en priorite et il serait hors de question qu’un pays comme la France ne rembourse que partiellement ce qui a ete emprunte.
    les deuxiemes correspondent a des promesses que vous avez fait a votre population (retraite a 60 ans, 35 heures par semaine etc..)
    Le probleme se presente quand l’explosion des deuxiemes, pour des raisons demographiques par exemple, remet en cause le remboursement des premieres. Dans ce cas, les marches obligataires se « ferment » a tout nouveau emprunt, ce qui interdit de financer quoique ce soit. Il faut commencer alors a revenir massivement sur tous les soi disant avantages acquis pour redonner confiance aux marches. L’agence de notation S&P vient par exemple de sortir ses calculs sur la France. Compte tenu de ce qui a ete promis et de la demographie, le ratio dette sur PNB qui est aujourd;hui d’environ 90 % passerait a 400 % en 2050, ce qui est idiot
    La France va donc « renegocier sa dette » vis a vis de ses propres citoyens et le choix est simple: ou elle le fait avec des politiques Francais aux commandes, ou elle le fait avec le FMI donnant ses ordres
    Le choix politique est donc la Grande Bretagne, ou la Grece
    Le moment du choix? Entre maintenant et 2013
    Mais il faut bien se rendre compte que la dette « sociale » que l’Etat Francais a contracte vis a vis de sa population est de fait juridiquement subordonnee a la dette que la France a contractee vis a vis des porteurs d’obligation
    Il est donc tout a fait probable que l’election Presidentielle va se passer sur fonds de crise de la dette et de baisse du niveau de vie du secteur « protege », ce qui pourrait etre tres favorable a monsieur Bayrou, pusiqu’il a ete le seul a en parler lors de la derniere election.
    Amicalement

    • ERIC dit :

      Charles,
      Je pense que plusieurs évènements sont en train de nous éclater à la figure en même temps ;
      Destruction gigantesque de type schumpétérienne du fait du passage de l’économie industrielle à une économie de l’immatériel.
      Organisation politique (sociale démocratie) dépassée avec un modèle social qui n’en est pas un, mais qui relève de la tartufferie.
      Dettes causées par les politiciens vis à vis d’un clientélisme exacerbé.
      Immigration de masse incontrôlée.
      Auriez-vous une chambre d’amis dans votre résidence de HK, car je me demande si je n’aurais pas intérêt à changer d’air pendant quelques temps?

  3. Parchis dit :

    Bonsoir,

    La vidéo n’est plus disponible, dommage …

    Dans tous les cas, merci pour votre honnêteté intellectuelle et les articles de qualité que vous produisez.

Les commentaires sont fermés.