De l’étalon or

Petit rappel historique:

Ce qui a conduit à la chute du commerce international fut le fait que deux pays, les Etats-Unis et surtout la France accumulèrent des quantités d’or gigantesques dans leurs caves au début des années 30 et refusèrent de laisser monter leurs masses monétaires a dû proportion. (Mercantilisme, quand tu nous tiens…)

De ce fait, les autres pays, étant en déficits, voyaient leurs masses monétaires se contracter et leurs économies plombées. L’Autriche, par exemple, se retrouva dans une situation tellement dangereuse que la Creditandstsadt sauta. La diplomatie française refusa alors d’aider l’Autriche, trop proche de l’Allemagne à son gout.

On connait la suite.

La création du bloc or par Rueff (F, Italie, Suisse, Belgique) comme réponse à la sortie de l’étalon or de la GB (qui sauva ce pays) plomba l’Italie (monnaie surévaluée, comme aujourd’hui) et poussa Mussolini vers des solutions de plus en plus nationalistes, tandis que en France économie s’écroulant (-5 % ) et les déficits budgétaires explosaient.

Comme solution, la déflation interne (Laval), ou la victoire du rentier sur l’entrepreneur, comme en Irlande ou en Grèce aujourd’hui, ce qui nous amena le front populaire et nous laissa désarmés en 1940.

Brillant.

Quant à l’Euro, l’Allemagne agresse les autres pays européens depuis 10 ans en subventionnant sa production, taxant sa consommation et refusant de déréglementer les secteurs des services ou elle n’est pas du tout concurrentielle (banques régionales par exemple).

De ce fait l’Allemagne a développé un excédent cumulatif de ses comptes courants contre les autres pays de l’Euroland de 700 milliards d’euro depuis 7 ans.

Comme elle ne veut plus nous prêter de quoi acheter des produits allemands et qu’elle ne veut pas déréglementer pour que nous lui vendions des services, elle veut nous forcer maintenant à suivre une politique déflationniste à la Laval.

L’Allemagne nous fait ce que nous avons fait à l’Autriche dans les années 30.

On a vu le résultat

C’est très bien de dire que c’est merveilleux et que l’Europe ne progresse que dans les crises, mais cela relève du wisfhul thinking.C’est comme de dire que la raclée que nous avons pris en 1940 était une bonne nouvelle et que cela allait forcer notre pays à suivre une meilleure politique.

Certains, beaucoup, l’ont dit à l’époque

L’euro est un Frankenstein financier qui doit disparaître, comme  l’étalon or et l’Europe sera débarrassée de cette construction technocratique qui l’étrangle.

Et chaque pays aura le taux de change qu’il mérite Il n’y a aucune raison que cela entraine la fin de l’Europe. La GB, la Suède,, le Danemark, tous pays de profonde et ancienne tradition démocratique ne font pas partie de l’Euro et s’en trouvent fort bien

Je n’ai jamais compris cet acharnement des autorités françaises à instaurer des taux de change fixes. Tous les désastres économiques et financiers de l’Histoire trouvent leurs sources dans des taux de change fixes quand donc nos « élites » comprendront elles que les marches fonctionnent mieux que les constructions technocratiques?

Jamais sans doute, car les taux de change fixe donne du boulot à tous nos inspecteurs des finances. La France après tout a été la matrice intellectuelle de tous les totalitarismes, et ce depuis 1793. Quand l’enfant naturel de la France, l’Union soviétique a sauté malgré Glasnost et Perestroïka ce fut une très bonne nouvelle.

De même pour l’euro quand il sautera, une autre  idée « Française » s’il en fut.

C.G

Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article a été publié dans Billets d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

38 commentaires pour De l’étalon or

  1. Marc dit :

    je ne voudrais pas déboucher sur le terrain politique mais pourtant votre article me refait penser à la dernière émission télé « A vous de juger » dans laquelle Chabot et Duhamel se sont montrés carrément odieux vis à vis de l’invitée, en l’occurrence Marine Le Pen!…Celle-ci s’est fait ridiculiser par un Duhamel surexcité quand elle a osé dire qu’en matière économique, elle préconisait la fin de l’euro ou au moins de sortir de celui-ci, l’euro étant une monnaie trop forte qui handicapait certains pays européens. Quelle ineptie n’avait-elle pas dite pour un Duhamel péremptoire qui lui faisait comprendre qu’elle racontait n’importe quoi !…S’il est possible de revoir cette émission, pour la partie traitant de l’économie, je vous le conseille vivement!….Soit c’était M Le Pen qui racontait des inepties soit c’était Duhamel l’arrogant !…Votre avis m’intéresserait beaucoup !
    Bien cordialement

    • Bonsoir,

      Sans aller plus avant sur le terrain politique, Marine le Pen comme son père en son temps, n’a à mon sens , aucun programme économique valable. Le retour au franc n’est brandi que comme refuge protectionniste. En tant que tel, je ne saurais le souhaiter non plus.

      En revanche, historiquement, comme je le disais dans l’article du jour, le retour à une droite extrême est toujours le signe annonciateur d’une rupture .

      C.G

  2. prime dit :

    duhamel est dans le rôle du prêtre (de la religion socialiste). on n’est plus dans la raison, on est dans la foi, donc dans l’anathème…

    • Cher Monsieur
      Duhamel depuis quarante ans se trompe sans arret et sur tout
      Ce qui explique que les journeaux et les radio de l’establishment lui ouvrent leur colonnes et les ondes
      Il fait partie des idiots utiles
      Relisez simplement ce qu’il disait sur l’Euro en 2000, c’est a pleurer de rire ou de desespoir, je ne sais
      L’homme n’a aucun interet
      Le fait que Martine Le pen dise quelque chose ne veut pas dire automatiquement que c’est stupide.
      Le propre de la Democratie c’esst qu’une idee doit etre jugee en fonction de son merite, pas en fonction de celui qui l’enonce
      Ce sont les communistes qui ont introduit la notion que ceux qui n’etaient pas d’accord avec eux avaient tort en utilisant la phrase  » D’ou parlez vous mr untel »
      Sous entendu, si vous parlez de la « Droite » nous n’avons pas besoin d’entendre vos arguments qui ne sont pas recevable,s non pas en raison de ce que vous dites mais en fonction de qui vous etes
      C’est l’argument qu’ils ont oppose a JF Revel pendant des annees
      Revel avait raison, et ils etaient meprisables
      Monsieur Duhamel est meprisable, comme l’etaient les communistes a l’epoque
      Amicalement

      • H20 dit :

        Pour moi, Duhamel ne fait pas partie des idiots utiles , parce que sinon utiles à qui …. En France ?
        bien sur que Marine LP est à coté de la plaque, et que sa proposition d’abandonner l’euro n’est en rien raisonnable quand elle parle de fermer les frontières et de faire marcher la planche à billets !
        M Duhamel est un abrut** et ce n’est même pas le pire, pour le pire lire le programme de Hamon, les déclarations frac, MLP idem pour d’autres raisons, mais au fond si liées,

  3. Aurélien dit :

    J’adore. Continuez !

  4. Desmeuzes dit :

    Bonsoir M Gave, ce que vous dites va à l’encontre de mes idées reçues sur l’étalon or.
    C’est très bien car cela me permet d’avoir d’autres avis et je pense qu’il en est ainsi pour beaucoup.
    Au plaisir de vous lire !

  5. Bonsoir,

    Vous ne démontez pas le principe de l’étalon-or. Seulement certaines mauvaises politiques sous ce régime.

    J’aimerais que vous développiez en quoi gager la monnaie sur une matière physique est une mauvaise idée.

    Cordialement

    FB

  6. Bonsoir,

    Alors soit vous n’avez pas tous lu, soit vous n’avez pas compris.
    Prenez un peu de temps, relisez ce que j’ai pu dire et quand vous aurez des questions pertinentes autres que « l’or, sa vie, son oeuvre », revenez à l’occasion..

    Dans cette attente,

    « Patience et longueur de temps…..

    C.G

  7. et vraiment parce que je suis de bonne humeur:

    « Si nous avons une tyrannie ou une démagogie au pouvoir, s’exprimant par exemple au travers d’un contrôle des changes, alors l’or est l’une des solutions. Si nous avons une démocratie, alors nul n’a besoin de l’or. Les Suisses n’ont guère besoin de l’or.Les contre indications de l’or sont par contre gigantesques du point de vue macroéconomique. Le XIX et le XX jusqu’a la grande dépression ont été l’objet d’énormes dépressions récurrentes et la volatilité du PNB a été infiniment plus forte pendant l’étalon or qu’après. Les pays ayant des excédents des comptes courants et donc accumulant de l’or n’ont pour ainsi dire jamais laisser monter leurs masses monétaires. La France a été l’une des grandes responsables de la dépression des années 30. L’étalon or amène automatiquement tout un chacun à devenir mercantiliste, puisque le succès se mesure au nombre de tonnes d’or que vous avez dans vos caves à la banque centrale Un homme comme Rueff, bon fonctionnaire s’il en fut et qui n’a jamais souffert des dépressions que sa politique engendrait a foutu en l’air l’économie française en 1934 comme peu de gens l’avaient fait avant lui depuis Colbert, ce qui nous a amené le front populaire en 1936, lequel nous a laisse sans défense devant l’Allemagne en 1940.

    Brillant résultat.

    L’or est une brute aveugle, qui peut forcer des tyrans ou des démagogues à changer leur politique, je vous l’accorde, et encore. mais c’est une brute aveugle et sourde.

    Une variation du taux de change est l’une des façons les plus efficaces d’absorber un choc externe sans trop de dégâts, tandis que l’histoire des taux de change fixe est une véritable litanie de désastres, comme l’Euro est en train de nous le démontrer a nouveau.

    La réalité, c’est qu’une politique monétaire menée selon des principes sages et démocratiques permet à l’économie de se développer beaucoup plus harmonieusement que n’importe quel autre système et que toute l’histoire économique des cent dernières années le prouve. Que les banquiers centraux et les monnaies soient en concurrence est ce qui assure la discipline bien mieux que n’importe quoi d’autre ou qu’un Deus ex machina gérant un monstre ingérable comme l’euro, ou si nous sommes soumis à une discipline irrationnelle comme celle de l’étalon or. »

    CG

  8. Christophe dit :

    Merveilleux d’intelligence, d’humour et surtout de pédagogie…
    Continuez ainsi et nous n’en serons que plus éclairés. Je comprends parfois votre agacement quand certains prennent le débat en cours mais vos explications sous un angle différent font beaucoup de bien à ceux qui croyaient avoir compris…
    J’ai eu l’honneur de lire tous vos ouvrages: un vrai régal! l’économie à la portée de tous avec le bon sens en plus qui fait si souvent défaut à d’autres…
    J’étais un libéral sans le savoir vraiment, maintenant je sais pourquoi.
    Au plaisir de vous lire Mr Gave.
    CG

  9. BA dit :

    La Banque Centrale Européenne a dans son bilan des dizaines de milliards d’euros d’obligations pourries : ce sont des obligations de l’Etat portugais, de l’Etat irlandais, de l’Etat italien, de l’Etat grec, de l’Etat espagnol.

    En clair : la Banque Centrale Européenne est devenue une gigantesque fosse à m….

    Le capital de la Banque Centrale Européenne est dramatiquement insuffisant par rapport à ces dizaines de milliards d’euros d’obligations pourries.

    Les contribuables européens vont donc payer des dizaines de milliards d’euros pour recapitaliser la BCE !

    Lisez cet article :

    La BCE songe à une augmentation de capital. L’Allemagne serait d’accord.

    La Banque centrale européenne (BCE), qui soutient depuis plusieurs mois en achetant de la dette les pays les plus fragiles de la zone euro, envisage d’augmenter son capital, a indiqué mardi 14 décembre à l’AFP une source européenne, et l’Allemagne appuierait cette démarche.

    La BCE envisage de demander aux banques centrales nationales qui détiennent son capital de l’augmenter, selon une source européenne proche du dossier.

    Une augmentation de capital sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion du conseil des gouverneurs de la BCE jeudi 16 décembre, et des discussions sont en cours entre l’institution monétaire européenne et les banques centrales nationales, selon cette source.

    Le capital de la BCE a une valeur nominale de 5,76 milliards d’euros par rapport à une somme de bilan de 138 milliards d’euros, selon son rapport annuel de l’an dernier.

    Son capital est détenu par les banques centrales de tous les pays de l’Union européenne. Les pays de la zone euro en possèdent environ 70%, les autres pays de l’Union Européenne 30%.

    La BCE, garante de la stabilité des prix dans la zone euro, a décidé au printemps dernier sur fond de crise de la dette grecque d’intervenir directement, en achetant des titres des pays les plus malmenés sur les marchés.

    A ce jour, elle a acheté pour 72 milliards d’euros d’obligations principalement grecques, portugaises et irlandaises.

    En réalité, ces achats sont réalisés par la BCE et les banques centrales nationales qui composent avec elle l’Eurosystème, dont la somme de bilan avoisine les 2.000 milliards d’euros.

    http://www.lemonde.fr/depeches/2010/12/14/la-bce-songe-a-une-augmentation-de-capital-l-allemagne-serait-d-accord_3214_236_44048775.html

  10. Vinosoft dit :

    L’or apparait aujourd’hui comme le placement gagnant-gagnant…
    Résumons en deux mots, si les banques centrales impriment car ca va mal alors c’est bon pour l’or, si la croissance revient alors les commodities flamberont et c’est bon l’or. Bref outre le très bon article de Mr Gave sur les explications des cycles bourso-aurifères la seule possibilité de voir la bulle Gold-Silver imploser activement est une position massive de short des Hedges, position déjà prise par certains (JPM notamment) et qui serait uniquement déclenchée en cas de krach sur les indices….

    Merci pour ces articles au passage. Cordialement

  11. H20 dit :

    dsl,

    mon clavier a dérapé, et je ne sais comment le rattraper.
    Je voulais juste conclure en vous demandant, Charles Gave, comment la France va pouvoir se redresser en continuant d’écouter des Duhamel, et de l’applaudir,
    lisez un peu les commentaires de la presse mainstream, du Fig…. à l’immonde en passant par libé,
    en gros 1 sur 50 commentaires seraient d’accord avec votre propos,
    49/50 (en gros hein) pensent que l’ETAT doit faire encore plus,
    et que c’est de la faute des méchants ultra-néo-libéraux mangeurs d’enfants au petit déjeuner, si tout va mal,
    amha, la France ne fera rien, ne redressera rien du tout, sauf les impôts,
    le politique n’a rien à craindre, Sarko ou son suivant ne se fera pas arrêter à Varennes,
    heureusement d’ailleurs,
    mais quelle est la suite ?
    Si les réformes que vous appelez de vos vœux ne se font pas,
    que va t’il se passer ?

    • Bonjour,

      Si les rformes ne se font pas, la France ne pourra plus emprunter ou des taux tels que le FMI se trouvera juste derrire avec la perte dfinitive de toute souverainet nationale.

      Le 15 dc. 2010 01:06,

  12. BA dit :

    Charles Gave appuie là où ça fait mal : les investisseurs internationaux n’ont plus aucune confiance dans la capacité des Etats européens à rembourser leurs dettes.

    Conséquence : les investisseurs fuient les obligations des Etats européens, et ils vont investir ailleurs dans le monde.

    Je souhaiterais citer quelques chiffres, et montrer quelques graphiques, que je trouve terrifiants.

    France : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 3,350 %.

    (Rappel : le 31 août 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 2,467 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GFRN10:IND

    Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,616 %.

    (Rappel : le 11 octobre 2010, le taux des obligations à 10 ans était de seulement 3,729 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

    Espagne : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 5,514 %.

    (Rappel : le 11 octobre 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 3,982 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR:IND

    Portugal : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 6,378 %.

    (Rappel : le 9 août 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 5,000 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

    Irlande : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 8,244 %.

    (Rappel : le 31 août 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 4,886 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GIGB10YR:IND

    Grèce : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 11,740 %.

    (Rappel : le 11 janvier 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 5,522 %)

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

  13. Galuel dit :

    Excellentissime analyse à laquelle je souscris à 100% !

    Je suis certain que vous serez intéressé par la « Théorie Relative de la Monnaie » : http://www.creationmonetaire.info/2010/11/theorie-relative-de-la-monnaie-10.html

  14. Gilles dit :

    M. Gave,
    Je pense qui si j’avais eu à rencontrer un professeur d’économie aussi clair, pédagogue, et (rapport à certains posts, dont les miens) patient comme vous l’êtes, mon destin professionnel en eut été changé! Vous donnez envie de comprendre et d’aimer l’Economie, si ce n’est pas une gageure, ça y ressemble…
    En outre, en vous lisant j’ai toujours ce petit sentiment très particulier et plaisant d’appartenir à une minorité en Résistance contre l’Establishment.
    Le propre des idées minoritaires n’est-il pas qu’elles deviennent majoritaires?
    Je partage entièrement le point de vue de Christophe un peu plus haut:
    « J’étais un libéral sans le savoir vraiment, maintenant je sais pourquoi ».
    Continuez Charles!
    Gilles

  15. wakrap dit :

    Bonjour Monsieur Gave,

    J’étais aussi en attente de vos propos sur l’étalon or, ayant pour grand plaisir de déguster vos propos économiques. Cette fois-ci, je suis un peu resté sur ma faim. Je crois bien saisir les éléments que vous apportez contre l’étalon or, mais je ne saisis pas le rapport de cause à effet entre les raisons qui ont apportées ces éléments et l’étalon or.
    Je crois comprendre que les reproches que vous avez décrits sont des fautes économiques des gouvernements lors de leur usage de l’étalon or, et j’ai l’impression que l’on retrouve les même fautes économiques par exemple lorsque vous décrivez l’attitude allemande actuelle (excédent des comptes courants, refus de déréglementer certains secteurs par protectionnisme, logique déflationiste…)
    Bref, il me semble que ce soit plus la religion étatique de l’économie, que vous décriez tant, qui soit responsable de ces faits, et non l’étalon or. Des politiques différentes auraient pu être tenues sous étalon or. Peut être peut-on aussi soulever que l’étalon or favorise ou amplifie ces erreurs.

    Ce que j’aimerai saisir, c’est comment une bonne politique économique (économie libre) sous étalon or est moins efficace qu’une bonne politique économique (économie libre) sous monnaie actuelle.

    Sur les différents blogs, je lis souvent que l’étalon or serait un remède aux erreurs économiques politiques actuelles. En ce sens votre démonstration est tout à fait pertinente pour contredire cette idée.

  16. Houdan Michel dit :

    Bonjour,

    Avec l’étalon or, nous n’en reviendrons pas au temps où les gens avaient des pièces d’or dans leurs bourses ou dans un coffre fort. Il y aura une monnaie basée sur l’or selon des règles bien établies au départ, mais ces règles seront modifiées au fil du temps. C’est par ce type de laxisme que nous avons eu une crise économique. Avec étalon or ou pas, il y a toujours du laxisme qui conduit à une crise. Il faut pas en faire une maladie!

  17. BA dit :

    Charles Gave écrit : « L’euro est un Frankenstein financier qui doit disparaître, comme l’étalon or et l’Europe sera débarrassée de cette construction technocratique qui l’étrangle. »

    A mon humble avis, l’euro va disparaître plus rapidement que prévu.

    Lisez cet article :

    « Il suffit de lire les chiffres pour comprendre les besoins de la BCE. Ses comptes affichent un montant de capital souscrit de 5,8 milliards d’euros pour un total de bilan de 138 milliards d’euros, et encore, ces données remontent à fin 2009, avant que la BCE ne se lance dans des opérations de sauvetage.

    Le ratio de levier financier s’élève donc à 24, score que l’on jugerait dangereux pour une banque commerciale et qui est à peine inférieur… à celui qu’affichait Lehman Brothers avant d’imploser. »

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/12/15/les-banques-centrales-des-pigs-doivent-se-recapitaliser-sans-tarder_1453711_3234.html

    Ces données remontent à fin 2009.

    Et fin 2010 ?

    Où en est la BCE fin 2010 ?

    A combien s’élève son ratio de levier financier ?

    En tout cas, la situation de la BCE est à ce point désespérée que jeudi 16 décembre, les dirigeants de la BCE vont aller à Bruxelles mendier auprès des chefs d’Etat et de gouvernement.

    Les dirigeants de la BCE vont implorer les chefs d’Etat et de gouvernement :

    « Nous avons fait le sale boulot : nous avons racheté des obligations pourries, que plus personne ne veut ! Nous avons racheté des obligations pourries de l’Etat portugais, de l’Etat irlandais, de l’Etat italien, de l’Etat grec, de l’Etat espagnol ! Et maintenant, nous sommes en faillite ! Vous devez nous recapitaliser ! Vous comprenez, la Banque Centrale Européenne est TOO BIG TO FAIL ! »

    Comme d’habitude, les chefs d’Etat et de gouvernement vont renflouer une banque en faillite avec l’argent des contribuables.

    Cette fois, les contribuables européens vont payer des milliards d’euros pour recapitaliser la Banque Centrale Européenne.

    Mais à part ça, c’est toujours la même chanson : recapitaliser une banque en faillite avec l’argent des contribuables.

    Conclusion : la BCE ne va plus pouvoir continuer à racheter les obligations d’Etat du Portugal, de l’Irlande, de l’Italie, de la Grèce, de l’Espagne.

    Ces cinq Etats en faillite vont continuer à emprunter à des taux d’intérêt de plus en plus exorbitants.

    La zone euro va exploser.

  18. prime dit :

    histoire de redescendre un peu sur terre,
    cher monsieur Gave, vous disiez recemment que vous attendiez avec de la poudre bien sèche… j’ai donc vendu toutes mes actions sur la zone euro. reste des positions sur le SandP500 (via des cfd). peut-être les vendre aussi en attendant le gros orage sur les dettes européennes? j’envisageais me positionner sur l’indice de singapour? avec un peu de levier? mais est-ce que l’asie ne va pas baisser fortement aussi avec la tempête en europe? sur hong-kong je suis perplexe, surtout le « hang-seng china ent. index »qui devrait être correlé à l’indice de shanghai accessible aux étrangers, mais en fait pas du tout. quelle en est la raison? est ce que vous conseilleriez ce type de stratégie?
    merci pour ce que vous faites. vous contribuez à une prise de conscience salutaire.

    • Absolument
      Le meilleur systeme monetaire est de ne pas en avoir
      Et la facon d’eviter les crises c’est d’eviter de bloquer les taux de change
      Ce qui evite de croire aux promesses des guvernements incompetents et des banquiers centraux idiots
      On juge sur les resultats du pays et non pas sur des promesses qui n’engagent que ceux qui les croient, comme disait Chirac
      Le fs et le DM ont peu varie sur le long terme parce que les deux pays etaent bien geres
      Pas besoin de taux de change fixe entre eux
      Ou les politiques sont similaires, et les changes ne bougent pas
      ou les politiques ne le sont pas et les taux de change ne peuvent pas etre fixes
      etalon, or, Euro etc… sont des foutaises
      CQFD
      Amicalement
      cg

  19. Bonjour,

    Suur Reichman TV, P. Simonnot défend l’étalon-or.

    Je n’ai toujours pas compris ce que vous aviez contre l’étalon-or. Je suis bouché ou vous vous êtes mal exprimé.

    L’argument qu’il y a eu du temps de l’étalon-or de mauvaises politiques ne tient pas : dans n’importe quel système, de tout temps, il y a eu des mauvaises politiques.

    Il faudrait montrer en quoi le système d’étalon-or suscite plus de mauvaises politiques que les changes flottants.

    Pour le dire franchement, sur ce sujet, je vous trouve plus faible que d’habitude.

    Cordialement

  20. prime dit :

    sans être économiste, intuitivement on peut comprendre que l’étalon or constituant une rigidité est forcément nuisible. l’économie fonctionne comme un organisme vivant.

  21. Anonyme dit :

    Cher Monsieur
    Je vais faire simple
    Pour eviter des variations de prix ausssi bien a la hausse qu’a la baisse, il faut que la masse monetaire suive la croissance nominale du PNB.Si on ne trouve pas assez d’or, deflation et tous les gens endettes sautent (fin du XIX). Si on en trouve trop, inflation et tous les epargnants sont ruines (Europe apres la decouverted de l’Amerique)
    si un pays suit une politique mercantiliste (France en 1931, Allemagne aujourd’hui) , ce qui arrive a CHAQUE FOIS, le systeme entre en depression avec des faillites etatiques et tout le monde est ruine sans raison
    le systeme est incapable de faite face a un chox exogene et est donc infiniment plus volatil que des chages flottants, ce qui rend la gestion des affaires beaucoup plus difficiles. Sous l’etalon or, les recessiosn etaient deux fois plus longues et deux fois plus severes que depuis 1945
    Amicalement
    cg

  22. Merci. Cette dernière explication à portée générale m’éclaire.

  23. Ping : L’or vraies et fausse croyances par Vincent Marzin « le blog a lupus…un regard hagard sur l'écocomics et ses finances….

  24. El oso dit :

    Bonjour Monsieur Gave,
    Je viens de découvrir votre blog et vous lis avec un énorme intérêt.
    Je n’ai pas encore, je pense, assimilé toutes vos vues, et je me pose en particulier la question suivante, à propos des monnaies:
    le dollar est la monnaie mondiale dominante et pourtant elle était au départ la monnaie de 50 états américains qui n’avaient certainement pas tous la même productivité.
    L’euro ne pourrait-il pas être la monnaie d’une europe fédérale?

    • Cher Monsieur
      Je vous conseille la lecture de mon livre ou je m’explique sur tous les points que vous evoquez
      Les Etats Unis ont commence avec un Etat federal et aucune contrainte sur les mouvements de population, ce qui n’est pas le cas pour l’Europe et ne le sera jamais
      Le probleme n’a rien a voir avec la structure de l’Europe et tout a voir avec le fait qu’un certain nombre d’Etats sont en cessation de paiement aprce qu’ils ont ete gouvernes par des copains et des coquins
      Je ne vois aucune raison qui devrait amener les allemands a payer pour la corruption des elites en France ou en Grece
      Mais ls tructure actuelle de l’euro empeche ces reforems necessaires, puisque nous ne pouvons pas devaluer pour payer les erreurs passees
      Les elites europeenes ont bati un systeme qui ne peut pas marcher et dont nul ne peut sortir
      Aucune idee de la facon dont out ca va se terminer
      Amicalement
      CG

      • El oso dit :

        Merci de votre réponse.
        Pour achever de me dégriser, pourriez-vous me dire ce que vous pensez d’éventuels Etats-Unis d’Europe?
        Sans monnaie commune, ce concept a-t-il un sens selon vous?
        Ou, à l’opposé, serait-il souhaitable de larguer tous les traités européens?

  25. Cher Monsieur

    Tres bonne question et je m’en suis longuement explique dans nombre de mes ecrits.

    En fait, l’Europe que nous connaissons a ete une creation de toutes pieces de l’Eglise Catholique (Pie XII, Adenauer, Gasperri, Schuman, tous catholiques, tous parlant allemand entre eux) pour faire cesser les bains de sang en Europe.
    L’idee etait de recreer l’Europe chretienne du XIII siecle, ou toutes les experiences coexistaient, villes independantes en Italie ou en Flandre, Empire en Allemagne, Etats nations en Pologne, en France, en Grande Bretagne…La richesse de l’europe, c’est son incroyable diversite
    Le principe politique essentiel etant bien sur celui de la subsidiarite, toutes les questions qui peuvent etre traitees localement doivent l’etre a l’echelle locale.
    Les autres doivent etre appelees a l’echelle supranationale pour y etre traitees sans les scories de nationalisme imbecile qui ont empoisonne l’europe depuis le XVI siecle, a partir de traites fixant les principes generaux, mais certes pas les details.
    Comme au XIII siecle ou l’arbitrage (du pape) etait souvent requis et ou un etat chretien ne pouvait en ecraser un autre.
    Tout cela changea avec la Reforme…
    Il convenait de le retablir et c’est tout le merite des peres fondateurs de l’europe que de l’avoir fait
    L’autre idee de l’Europe est celle de recreer l’Empire Romain, ce que Charlemagne, Charles Quint, Louis XIV, Napoleon , Hitler ont cherche a faire a tour de role pour recreer une Europe puissance et non pas comme dans le premier cas une Europe civilisationelle autour de valeurs communes.
    Les socialistes, qui ne pouvaient supporter le role pre eminent de la Democratie Chretienne et le grand retour de l’Eglise que cela impliquait se joinirent alors aux technocates francais pour enfourcher le cheval de l’europe puissance, qui a besoin pour exister d’un ETAT ce qui est une erreur historique gigantesque.
    Ils pensent que cela leur donnera le pouvoir pour ENFIN s’opposer aux USA et jouer dans la cour des grands
    Pour ce faire, ils ont ete obliges d’anathemiser l’Europe Chretienne (voir Chirac et l’entree de la Turquie, qui na’ rien a foutre en Europe) et a l’occasion de la reunification allemande ils ont essaye de faire passer en force leur projet d’Etat Europeen en creant ce monstre qu’est l’euro, premiere etape vers une superstructure etatique europeene.
    Ils veulent en fait creer l’Union des Republiques socialiste (des fonctionnaires) europeens ou URSFE, qui ressemble facheusement a l’ex URSS.

    Cette tentative va echouer, est en fait en train d’echouer piteursement, comme celle de Hitler ou de Napoleon et pour les memes raisons>
    Les Nations Europeenenes sont des REALITES, l’Europe politique une illusion.
    Je souhaite simplement que les degats crees par cet effondrement soient moins importants que dans les cas precedents
    Le debat politique est simple: Les Europeens veulent ils un espace de Liberte fonde sur des valeurs communes, ou une superstructure etatique, comme l’ex URSS, n’ayant de plus aucune legimite democratique puisque personne n’elit ces gars la?

    Pour preserver nos libertes contre eux et contre nos propres nationalistes debiles. il faut donc ABSOLUMENT conserver les traites europeens que tout le monde a signe c’est a dire tout sauf l’Euro

    C;est sur ces traites qu’il faudra s’appuyer pour que les degats lors dela disparition de l’euro ne soient pas trop importants.

    Amicalement
    CG

    • El oso dit :

      Merci pour cette très belle réponse.
      Il me reste un point d’inquiétude, qu’exprimait Kissinger: »l’Europe, quel numéro de téléphone »?
      Dans un monde dominé par le géant américain, et où d’autres géants s’annoncent pour les décennies à venir, Chine, Inde, Brésil, l’Europe a-t-elle une chance de maintenir son rang, pour le moins, et de devenir le continent pacifique et prospère que souhaitaient ses pères, et cela sans superstructures politiques?

  26. Cher Monsieur
    Ce n’est pas en creant un monstre flacide, obese, et sans legitimite democratique que l’on creera une personne morale Européenne.
    Par contre, tout le monde connait le numero de telephone du President Francais ou du premeir minsitre Britannique
    De Gaulle etait partisan de l’Europe des Nations et n’aurait jamais envisage que quelqu’un d’autre que le President Francais parle au nom de la France
    Amicalement
    CG

    • El oso dit :

      Je résume, Europe des nations, abandon de l’euro, donc retour aux monnaies nationales, donc suprématie allemande en Europe, et les autres pays qui vont devoir payer plus cher leurs emprunts et donc ramer pendant des années pour assainir leurs finances, avec récession et déflation à la clé…
      A quel homme politique allons-nous vendre ce programme?

      • El oso dit :

        J’ai trouvé la réponse, quelle que soit l’équipe politique en place, lorsque le moment sera venu, les changements s’imposeront d’eux-mêmes….

  27. Cher Monsieur
    Evidemment, comme en GB en 1978, aux USA en 1980, en Suede en 1992, au Canada en 1994…
    CG

Les commentaires sont fermés.