Parlons d’autre chose

Je suis à la fois fatigué et exaspéré du psychodrame Européen. Le lecteur connaît mon point de vue et le moins que l’on puisse dire hélas, c’est que j’ai  eu raison au delà de mes pires craintes, ce qui n’empêche pas que les hommes politiques Européens continuent à expliquer que la ligne Maginot est une très bonne idée.

Grand bien leur fasse.

Parlons d’autre chose, et parlons donc des USA, pour changer tant la aussi la bêtise coule à flots et en particulier en France

Nous sommes à la veille d’une révolution industrielle : Il y a 10 ans, les robots pouvaient faire concurrence au travail des hommes si ce dernier avait un coût inférieur a $ 50 /heure.  Aujourd’hui, nous en sommes à  $ 2 dollar, ce qui est inférieur au coût du travail en Chine. Les usines installées en Chine vont donc s’en aller et être rapatriées au plus prés des centres de consommation. De ce fait , la balance commerciale Américaine va redevenir excédentaires ou à tout le moins équilibrée

Parallèlement, les USA sont en train d’investir massivement dans le gaz de schistes et le Canada dans les schistes bitumineux. D’ici 10 ans au plus les USA peut être et l’Amérique du Nord certainement seront complètement auto suffisants énergetiquement

De ce fait, les USA n’auront plus à entretenir une armée  et une marine aussi fortes  pour garantir la sécurité de leurs approvisionnements énergétiques et ils pourront baisser sensiblement leurs dépenses militaires.

Déjà le Président des Etats-Unis a indiqué que les USA comptaient concentrer tous leurs efforts  sur l’Océan Pacifique, au détriment de l’Otan et du Moyen Orient

Aujourd’hui, le Dollar US est à peu prés deux écarts types sous évalué par rapport à de nombreuses monnaies, dont la quasi totalité des monnaies Européennes  et les Etats-Unis dominent comme personne ne la jamais fait les industries du futur, celles liées à l’économie de la connaissance, Sur les 100 meilleures universités d’après le classement dit de Shanghai, plus des ¾ sont aux USA.

Certes ils ont un problème budgétaire parce qu’ils ont cru bon d’élire un homme totalement incompétent, mais voila qui peut être rapidement corrigé puisque l’Etat Américain représente 27 % du PNB contre une moyenne de 22 %, alors qu’en France nous en sommes a …55 %

Enfin, les USA ont une démographie tout à fait satisfaisante et garderont toujours la possibilité d’importer de la main d’œuvre de qualité s’ils le jugent nécessaire

L’Europe de son coté, qui est en train d’abandonner tous ses programmes nucléaires, a des frontières communes avec la zone de tous les dangers que représente le Moyen Orient  et vient de rompre avec le seul pays disposant de quelque crédibilité dans le domaine militaire, je veux parler de la Grande Bretagne.

Signalons qui plus est  que la démographie en Europe est abominable et que les Européens les plus instruits fuient le vieux continent aussi vite qu’ils le peuvent, tandis que les systèmes sociaux Européens, les plus coûteux du monde, sont en pleine déconfiture et que les déséquilibres  inter Européens  ne peuvent être corrigés compte tenu du Frankenstein financier qu’est l’Euro , ce qui condamne tout le sud de l’Europe a la dépression.

La conclusion est simple pour tous ceux qui veulent se prémunir contre le risque Européen qui ne fait que croître

Le XX siècle a été le siècle Américain et il en sera de même pour le XXI.

Achetez des actifs US.

 

 

 

Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article a été publié dans Billets d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

113 commentaires pour Parlons d’autre chose

  1. Napoléonnosaurus dit :

    Je souscris à tout ce que vous venez de dire, les forces externes (idolâtrie de l’Europe) et internes (fin de l’apprentissage de l’histoire de France) participent à la ruine de la nation. Ce qui m’étonne, c’est qu’il me semblait que ces deux phénomènes étaient le fait des libéraux (l’Europe car ils se fichaient de la France qui les brident et l’Histoire car ça sert à rien, mieux vaut apprendre le management et en plus ça coûte moins cher !).

  2. Fred dit :

    Que pensez vous de l’idée de M Rocard de monétiser la dette publique européenne ?
    Merci

    • clement dit :

      Monétiser de la dette ne résoud en soi aucun problème de fond; monétiser revient à dévaloriser la monnaie, ce qui résulte en une perte d’attractivité internationale. Qui souhaiterait acheter de la dette dans une monnaie qui se dévalue ?

      Encore une fois, une fuite en avant proposée par un soi disant « expert » qui ne connait de la réalité que la vue de la fenêtre de son cabinet.

    • Jaedena dit :

      il y a 800 milliards d’euros en circulation. Monétiser la dette revient à une hyperinflation.
      D’autant plus que cela ne résoudrait rien aux problèmes structurels de l’euro.

      • Fred dit :

        Si effectivement cela ne résoudrait en rien aux problèmes structurels de l’euro, ce n’est pas normal que les états se financent à 5%, 6 % ou 7% auprès des banques qui elles empruntent à la BCE à 1%.
        Les états devraient être financer indirectement par la BCE à 0,01% comme l’on était les banques américaines en 2008 par la FED.

      • clement dit :

        @Fred
        si.
        Si un état se finance auprès des marchés et non pas auprès de la BCE, c’est pour éviter que la BCE soit à la fois créatrice de monnaie et en position d’en avoir besoin. Ce qui pousserait obligatoirement à créer plus de monnaie.

        Pour avoir inflation, il faut qu’il y ait plus de monnaie que nécessaire. Monétiser la dette revient à aller dans ce sens. C’est pour cette raison que les allemands s’y opposent.

  3. Xavier dit :

    On entend beaucoup parler d’économie depuis quelques temps du coup j’essaye de m’y intéresser et surtout de comprendre ce qui fait notre quotidien.
    Je n’ai aucune connaissance en la matière (malheureusement) mais je constate juste qu’on voit de nombreux avis divergents et j’ai la sensation que personne ne sait vraiment.
    Je ne sais pas quel crédit est donné à Myret Zaki mais j’ai pu visionné une vidéo ou elle annonce la fin du dollar, elle semble moins confiante que vous quant au sort des US :

    Je ne poste pas cette vidéo pour contredire ce qui a été dit mais plus pour lancer ou continuer le débat.

    Bonne année à tous.

    • CANDIDE dit :

      Bonjour Xavier
      Rassurez vous, vous n’êtes pas le seul à exprimer cet embarras. En effet, je ressens la même chose que vous et je pense que cela vient du fait que tout dépend de l’étendue du champ économique qui est observé. Soit nous nous contenons de regarder notre problème franco-français en nous lamentant sur notre dette avec le débat que vous connaissez, soit nous reportons notre attention sur l’ensemble du monde et là, nous constatons – à mon sens – qu’aucune solution franco-française ni strictement européenne – ne pourra nous sortir de là !
      En effet, quand bien même nous appliquerions de manière très académique les règles les plus vertueuses d’un libéralisme mesuré, nous ne serions pas à l’abri d’un retournement de situation à cause des multiples intervenants (pays) sur le vaste marché mondial qui eux, ne seraient pas habités de la même Vertu….
      Cette conviction m’est venue d’une part de l’observation des faits historiques et de la lecture d’un livre d’Antoine Brunet et Jean Paul GUICHARD : «  » La visée hégémonique de la Chine, l’impérialisme économique » » – Édition L’harmattan que je vous conseille vivement.
      En somme, nous sommes en présence d’une guerre économique, non plus larvée (ou guerre froide) mais ouverte, avec des États coopératifs ou non où les victimes sont les entreprises, les salariés, les banques,…… enfin tous les acteurs économiques que vous pouvez imaginer. Et, c’est là le pire, il n’y plus de patrie, sauf pour les manants !
      Ce combat est aujourd’hui à l’échelle des titans, hors de portée de l’entendement des hommes ordinaires. Peut-être que, dans 5 000 ans, notre histoire fera l’objet d’une nouvelle mythologie ? Pour étayer ce que je viens de dire, regardez plutôt cette conférence de Paul JORION :

      Nous sommes bien loin de l’économie réelle…. non ?

      Bonne Année à vous et à tous nos aimables intervenants.

    • vivelafrance dit :

      salut xavier sache que l’économie est une matière qui s’apprend très vite en tout cas la comprendre les bases en économie. Il faut aussi du temps et de la patience. La tv ne t’apportera jamais rien car ne te donne pas le temps de la réflexion et fournissent que trop peu d’info économique. La lecture de journaux économiques peut apporter beaucoup mais sur le long terme. Le journal « les échos » fournit le plus d’explication qui permettent de se plonger au coeur de l’actualité et de la vie économique mais cela ne vient pas du jour au lendemain surtout au début je pense que l’on est dérouté.
      Donc, le mieux au départ c’est de choisir les bons livres. Surtout pas des cours théoriques qui risquent de te démotivé car au moins la moitié des info y figurant ne servent à rien si ce n’est à rendre des choses simples compliqué et en plus pour rien.
      Le livre « DES LIONS MENE PAR DES ANES » est court mais résume parfaitement comment fonctionne l’économie. Ce livre peut te servir de référence !!!!!!!
      Le mieux est qu’au fur et à mesure que tu lis ce livre tu te renseigne sur certains mots de vocabulaire que tu ne comprends pas ou encore en recherchant sur internet certaines définitions par ex sur l’inflation, le taux de change, le taux d’interet car à mon avis meme si ce livre s’adresse aussi à ceux qui ne sont pas des initiés il ya quand meme des notions à approfondir
      J’aimerai te conseiller d’autres livres avant mais franchement je pense que ce livre est le plus efficace.
      10 ans après que soit sorti ce livre je vois certains économistes ou hommes d’affaires ou encore patrons de grosse entreprises qui disaient qu’ils ne s’attendait pas il y a encore 6mois par ex que l’euro pourrait etre menacé. Aujourd’hui la situation est extremement tendu.Certains pensent vraiment que l’euro peut sauter ou que cela est probable.
      Charles Gave dans son livre parle de la crise européenne surtout de l’euro de façon beaucoup plus rationnelle que la plupart des journalistes économiques qui n’arrivent meme pas à le faire aujourd’hui c’est dire!!!! et ne traitre pas des causes profondes qui nous ont amené à un tel niveau d’endettement de nos pays en plus avec une croissance qui baisse sans cesse chaque année en moyenne.
      C’EST UN COMBLE!!!! Je ne vois personne en France qui soit capable d’anticiper et de traiter les problemes économiques (structurelles) de l’europe depuis sa création.C’est incroyable par ex que la politique de Mr trichet l’ancien gouverneur de la BCE (banque centrale européenne ) n’est et ne sera peut etre jamais remis en cause bien que divers critiques par ci par là dans les journaux aient été émises à son égart.

      • ylan dit :

        Mais aucun politique peut traiter les problèmes économique. C’est la finance qui décide et nous les cons de politiciens, arrêter de croire au père nooel. La France sera le Brésil il y a 3O ans.

      • Xavier dit :

        Merci à vous et CANDIDE d’avoir pris le temps de répondre.

        Je suis informaticien alors j’ai l’habitude de potasser les bouquins et aller chercher l’information. La démarche que vous me conseillez est bonne et je vais essayer de la suivre. Il me manque pour le moment un peu de temps alors je me contente de suivre les informations qu’on peut lire des différents côtés.
        Je trouve en tout cas qu’il y a des arguments recevables et discutables un peu partout alors difficile à dire si l’€uro est/sera mort ou bien si il est l’avenir. Je pense juste qu’il ne peut l’être dans l’état actuel des choses. Je pense qu’il est également compliqué de savoir comment l’économie mondiale va évoluer. Il y a certainement de nombreuses choses à revoir en tout cas.
        Je trouve en tout cas triste que le Mr Tout le monde se voit endormi sur le sort de son argent alors que certains en profitent pour s’attribuer du pouvoir. Et comme le dit ylan, la politique est pour moi régie par l’économie. C’est finalement paradoxal.

        La vie est un peu inquiétante quand on ne prend pas de recul. La seule chose qui me rassure, c’est que la roue tourne forcément et qu’on ne peut pas tout tuer!

  4. ylan dit :

    Mr. Gave,
    Je me permet de vous dire que vous dite n’importe quoi. La finance est mathématique, l’amérique est morte et n’a plus d’avenir. Sa monnaie de liquidité est comme un cancer généralisé, pour l’instant elle est pas à sa terminalitée.

    • @ylan : La finance est mathématique ? C’est bien le problème. Les maths sont une modélisation (plus simple) de la réalité. Le problème est qu’en finance comme en économie on corrige le modèle quand l’imprévu est arrivé.

  5. Marc-Aurèle dit :

    Le paiement des retraites du service publique différé ! La remise à zéro des compteurs a commencé… »La caisse de retraite de la SNCF a été contrainte de différer le paiement de ses pensions », le Crédit Agricole a en partie jeté l’éponge…voir le Figaro d’aujourd’hui.
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/01/05/04016-20120105ARTFIG00913-la-crise-bancaire-rattrape-le-secteur-public.php

    • Homo-Orcus dit :

      Une pensée émue pour notre ministre de la dette et de l’économie planifiée. Relativisons quand même, il peut s’éviter de nettoyer les hublots quand le Titranic coule, une contrainte de moins.

  6. @Marc-Aurèle : quand les fournisseurs publics d’électricité et de téléphone sont entrés en bourse le contribuable a pris en charge les provisions pour retraites des fonctionnaires. Ce sera encore le contribuable qui paiera.

  7. vivelafrance dit :

    Je conseille à tous ceux qui ont du mal à s’y retrouver dans le contexte actuel de consulter certains sites sur internet qui publie des documents ou parties de cours de thèses en économie particulierement interessant comme celui intitulé : LA FAIBLESSE DU YUAN ET L’ECONOMIE CHINOISE (qui date un peu je crois mais qui est tellement actuel !!!!!) qui met en relation les usa et la chine et permet de comprendre beaucoup sur l’économie internationnale. Un autre site sur le fonctionnement des banques abordable également meme pour un non initié: LE BILAN BANCAIRE (PDF) indispensable pour comprendre (de maniere condensé) le role des banques et les mesures prise par les gouvernements concernant les augmentations de fonds propres qui font débats et qui posent probleme à nos banques à nous et donc à nos entreprises pour obtenir des crédits (benefice non distribué on stock l’argent qui dort aulieu de preter à ceux qui en ont besoin)
    Vive Internet qui est un formidable outil qui permet une autre alternative que celle de S’ABRUTIR EN REGARDANT LA TV ou nos hommes politiques français ne veulent surtout pas que les gens s’interessent et comprennent la macroéconomie et donc emploie des termes toujours généraux et ennuyeux qui ne servent à rien sauf à endormir les gens pour mieux assouvir leur fantasme et leur pouvoir sur nous. Tant que les gens ne comprendront rien à l’économie des hommes politiques en profiteront pour exploiter les peuples.
    C’est bien pour cela que Mr gave a créer ce blog pour éveiller certaines personnes et non endoctriner en se servant d’une quelconque idéologie.
    L’économie c’est de la pure logique mais ce n’est pourtant pas une science exacte comme certains sont porté à le croire cela est complètement stupide d’ailleurs.
    Les modèles mathématiques économique utilisé par la finance ont été incapable de prévoir la crise des subprimes c’est dire les failles qu’il existe sur l’utilisation de modèles préconçu (tant que l’on gagne de l’argent on continue et avec un modele bourré d’imperfections avec tous les financiers qui se mettent d’accord pour accepter ce modèle jusqu’à ce que ça pète avec crise subprimes.
    Il ya des videos publié sur internet par un prof en mathématique sociale et qui a travaillé dans une des banques au usa qui a été responsable de la crise des subprimes un cher lecteur a cité son nom sur ce blog mais je m’en souviens plus désolé!!!!
    Les politiques ont eu une responsabilité colossal également dans cette crise (Bill Clinton biensur tout 1er fautif).
    L’outil statistique est très important en économie comme les ratios utilisé souvent par Charles Gave qui permet biensur de ne jamais se tromper. Les modeles mathématiques sont beaucoup trop rigides et complexes à mettre en oeuvre pour prévoir des crises.
    Rien ne vaut un oeil humain averti et éclairé je pense.

  8. jepirad dit :

    Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour poser la question, mais quel est le bon taux d’endettement d’un Etat? 60% du PIB pourquoi cette valeur? une vue de l’esprit?

  9. On peut lire Charles Gave dire à propos de De Gaulle :
    « Il avait dans ses appartements de l’Elysée son propre compteur d’électricité pour ne pas vivre aux dépends de la nation, et il préconisait que les dépenses de l’état ne dépasse pas 33% du PIB (environ 56% actuellement).
    Pas trop mal pour un amateur ! »
    http://lafaillitedeletat.com/2011/10/02/contre-les-riches-et-pour-la-justice-fiscale/
    Sinon pour une recherche sur le blog mettre pib site:l’adresse du blog comme clé de recherche sous Google par exemple.

  10. Ping : Edito « Blog de Yoananda

  11. Lebrun dit :

    Je suis effaré de lire dans ce blog des absurdités sur le réchauffement climatique. Non seulement depuis 15 ans il n’y a pas de réchauffement mesuré, mais il faut savoir ce fameux réchauffement dont les médias nous rabattent les oreilles est le résultat de spéculations numériques fausses et financées par le contribuable pour mieux ponctionner ces derniers. L’arnaque dénoncée dans nombre de pays laisse notre presse nationale honteusement silencieuse. Je vous invite à regarder « Lysenko » sur wikipedia pour comprendre la soviétisation avancée de notre pays. Enfin, si la presse anglo-saxonne vous rebute regarder le site d’un scientifique qui dénonce ces égarements qui sont de la même veine que les erreurs économiques que nous subissons http://pensee-unique.fr/.

  12. etoro dit :

    Nous assistons depuis l’éclatement de la bulle des subprime à un match au couteau entre deux grandes équipes. Elles tentent chacune de capter l’épargne mondiale, laquelle est majoritairement détenue par la Chine et les fonds souverains des pays producteurs de pétrole (y compris la Russie).

    Sans oublier les riches/ultra-riches de tous les pays dont la fortune séjourne bien au chaud dans des paradis fiscaux accessibles en jet privé… et dont certains immeubles ne comportant qu’une poignée d’appartements sont dotés d’une centaine de boîtes aux lettres.

Les commentaires sont fermés.