La mécanique européenne est brinquebalante, mais elle avance.

La mécanique européenne est brinquebalante, mais elle avance..

Publicités

A propos IDLibertés

L ‘Institut des Libertés est un think tank indépendant. Constitué sous la forme d’un fonds de dotation (loi du 4 août 2008), l’Institut des Libertés est enregistré auprès de la préfecture de Paris. Notre souhait aujourd’hui au travers de l’Institut des Libertés est de tenter de proposer des pistes de réflexions libérales, sur des sujets aussi vaste que l’Economie, la Finance, les Sciences , la Littérature ou la politique. Sans tenter de professer un catéchisme ni d’influer politiquement, L'institut des Libertés se propose comme une plateforme de parole alternative ou tout un chacun serait libre de venir contribuer institutdeslibertes@gmail.com. Redonner enfin au libéralisme son vrai visage; non pas celui d’une finance sans foi ni loi mais bien celui du siècle des lumières, profondément humaniste et fervent défenseur des libertés individuelles.
Cet article a été publié dans Billets d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La mécanique européenne est brinquebalante, mais elle avance.

  1. chemlan dit :

    Tout est dit dans l’article. Deux réseaux s’affrontent à travers deux idéologies: L’Une interventionniste et l’autre plus rigoureuse. Néanmoins pour les deux positions on pourrait douter de l’efficacité de l’application à l’économie de telle ou telle solution. L’austérité et c’est la dépréciation des actifs et le keynesianisme (ou plutôt la planche à billet) c’est l’inflation assurée.
    Ca ressemble à une lutte de pouvoirs entre deux blocs.

Les commentaires sont fermés.